La font d'Estevenas
Route de Rasteau
84290 CAIRANNE
Tel. 04 90 30 82 32
contact@domaine-alary.com

A 49 ans, Denis Alary recherche chaque jour les améliorations à apporter à un domaine pourtant très reconnu. Après des études d'oenologie à Montpellier, Denis a rejoint le vignoble familial avec enthousiasme, comme dix générations d'Alary avant lui. Comme dans certaines familles aristocratiques, c'était au garçon de reprendre le flambeau terrien et Denis n'avait que des soeurs ! L'avenir dira si Bénédicte - 15 ans - fera mentir cette tradition, mais pour le moment, Jean-Etienne - 19 ans - semble prêt à suivre la tradition familiale,il a entrepris des études d'oenologie.

L'activité soutenue convient bien à Denis, que son épouse Sabine - elle -même à la tête d'une entreprise de commercialisation de fruits et légumes - qualifie de "coureur de fond". Pas forcément vite, mais longtemps, très longtemps, mêmes les dimanches ou jours fériés, "sauf quand on est à l'extérieur". Denis a choisi cette vie et, si la pression se fait trop lourde, il s'en va labourer ses vignes tout l'après-midi, "seul et sans téléphone portable". Les week-ends, il s'attelle aux tâches qui lui plaisent le plus dans la conduite du vignoble ou de la cave et il prépare sa semaine. Car Denis n'aime pas être pris au dépourvu ou avoir du retard. Au domaine Alary, on ne reporte pas à demain.
 

Denis est un idéaliste qui rêve d'améliorer chose et gens. C'est la raison qui l'a poussé à accepter la direction du Syndicat de Cairanne il y a 20 ans. Travailleur et consensuel, il l'anime encore aujourd'hui : "il aurait pu entrer en religion" dit son épouse, qui elle aussi, se donne dans le travail associatif dans ses moments libres. Agir solidairement fait parti de leur raison de vivre, avec les grandes réunions entre famille et amis où toutes les générations se retrouvent . " Ce sont nos loisirs" disent-ils sobrement.  


Denis veut laisses à ses enfants une exploitation en bon état. Pour ce faire, il veut amener son domaine à un haut niveau qualitatif et sa cave à un bon équilibre commercial. L'objectif n'est pas de créer un gros domaine, car Denis veut maîtriser sa terre et sa cave. Perfectionniste, il veut un domaine à taille humaine, dont il puisse lui-même s'occuper. Mais il sait que la passation de pouvoir doit se préparer . Il tient à faire participer ses enfants à la vie du domaine, vous les verrez au caveau, dans la cave au moment des vendanges, un peu partout.  


Jouer collectif :
Denis est persévérant, tenace et patient. Président de son syndicat et présent dans différentes associations professionnelles dans lesquelles il aime se rendre utile, Denis écoute et s'efforce de convaincre, longtemps, patiemment. Il recherche jusqu'au bout le consensus, en lien avec l'objectif qu'il s'est fixé. Il est prévoyant aussi et travaille à l'avance et longtemps, là où d'autres aiment faire tard et vite. Pour les vins, c'est un avantage : ils ont besoin de temps et de constance.

 

Apiculteur prélevant un essaim d'abeille Décuvage du millésimes 2010 par deux amis